A l’origine, il y a la photographie, non pas comme la reproduction plus ou moins fidèle de la réalité, mais comme la matière première de mes créations. Cette matière photographique, ‘augmentée’ ou ‘amplifiée’ par des techniques les plus avancées prend corps dans ma démarche artistique qui se veut résolument contemporaine.

« Je n’imite pas la nature, je travaille comme elle » disait Picasso.

J’aime cette définition de la création et je tente de l’appliquer en réinventant  une interprétation aléatoire et non figurative de ce que je vois.  Brouiller le réel, mélanger les origines, ne retenir que l’essentiel pour de nouvelles créations.

 

« Gérard DUBOC apporte à l’œuvre un rythme, une vibration, un mouvement fluide et rapide. L’influence pop’art est présente dans le détournement et la destruction des images populaires »

Nathalie LUCAS,  Critique d’art

« Voici le figuratif de l’avenir grâce au superbe travail de Gérard DUBOC. Il recrée une œuvre nouvelle par l’action des couleurs, parfois poétiques et sensibles, souvent activement audacieuses, dans le cheminement d’un pop’art qui saurait inclure élégance et beauté du graphisme et d’accords magistralement exprimés. » 

André Ruellan,  Critique Art-culture-France.com

 

Gerard Duboc's artistic creations are all arise from his photographic works.

The photography is the basic element, a very first emotion.

The choices of the subject,  shot medium, lighting are all part of the material used to systematically  remove the main part of a picture in order to make a new composition where the subject gets a new dimension.

The purpose is to forget the first feeling, in order to get a new work where the photography leaves place to an original and well finished picture.