« Le Flamenco, c'est un mélange de douceur et d'explosion, une danse racée de nuances et de couleurs qui permet d'explorer toute la palette des sentiments humains », explique Carolina Luna.

Taper du pied, lever la tête: le flamenco est une danse de l'affirmation de soi où chaque geste doit être précis, conscient et déterminé.

« La Luna est née danseuse et passionné, ses premiers pas furent farouchement dansés. Elle a grandi et un jour a rencontré l'ouragan flamenco, qui l'a happée et transportée au cœur de l'Andalousie profonde et authentique, source de passions, de joies , de ferveurs!

C'est a "Sevilla que es Maravilla" qu'elle s'initie auprès des plus grands maîtres comme Jose Galvan, Manolo Marin, Concha Vargas, puis à l'école Madrilène Amor de Dios avec Ciro, La Tati, La China , Merche Esmeralda, Belen Maya et d'autres qui lui communiquent les secrets et la passion ».

 

Saisir le geste vif, le mouvement soudain du corps, le regard appuyé, mais aussi réécrire en image cette musique sans faille, faussement intuitive, voici le but de ce travail où la passion, la joie et le danger  n’ont  jamais été absents.

 

Gérard DUBOC juillet 2010